750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Moitoresto

COUTANCEAU ** LA ROCHELLE (17) - 10 JUILLET 2018

COUTANCEAU ** LA ROCHELLE (17) - 10 JUILLET 2018

(Mise à jour : Coutanceau a obtenu 3 étoiles dans le Guide Michelin 2020) 

Véritable institution de la Rochelle, 2 étoiles depuis 1986 , le seul actuel de tout l'ex Poitou-Charentes, l'on venait déjà chez Coutanceau père puis fils pour déguster le fameux "Civet gourmand de homard breton" et des plats de la mer réalisés à merveille. L'adresse a franchi une étape supplémentaire depuis la rénovation de l'hiver 2017, passant d'un classique 2 étoiles aux recettes de hautes volées, dans un joli cadre, à une adresse avec une identité forte, qui vise, clairement, les 3 étoiles. La nouvelle orientation: "Coutanceau, cuisinier-pêcheur". La mer, la mer, la mer. Depuis peu, la viande a même été bannie de la carte. Le cadre, la vaisselle, tout a été totalement revu (et c'est magnifique, avec cette vue sur l'Atlantique!) pour ancrer véritablement ce restaurant dans cette nouvelle direction, visant l'excellence et l'expérience globale. "Last, but absolutely not the least" (c'est d'ailleurs le plus important, le contenu de l'assiette, dans l'obtention des 3 étoiles), de nouvelles créations ont accompagné cette "renaissance", dont ,toujours à la carte, la "Sardine de la tête à la queue, glace aux bouffis"; "l'huitre au lait d'estragon"; un dessert à l'orientation marine, la "Variation de l'Estran" ( avec son sorbet... à l'huître! ), et, récemment, la "Lotte à la royale" avec son insert de foie gras. Quelques grands classiques sont conservés, ceux du père (la fameuse raviole de homard), mais aussi du fils (les langoustines ou les St Jacques en plusieurs services). D'un restaurant plutôt gastronomico-2-étoilos-bourgeois-classique, c'est devenu une adresse qui titille la curiosité et tend vers l'expérience globale, ce qui m'a fortement incité à y fêter mon anniversaire. 2 menus sont proposés: le "Saveur" (entrée, plat, dessert à 72€ ) et le "Signature" à 155€ (désormais à 160). Dès l'entrée, on est parfaitement accueilli, le service y est excellent, fidèle à sa réputation, dirigé de main de maitre par Nicolas Brossard, co-propriétaire.

COUTANCEAU ** LA ROCHELLE (17) - 10 JUILLET 2018
COUTANCEAU ** LA ROCHELLE (17) - 10 JUILLET 2018
COUTANCEAU ** LA ROCHELLE (17) - 10 JUILLET 2018
COUTANCEAU ** LA ROCHELLE (17) - 10 JUILLET 2018

Le menu est parfait, tout en crescendo jusqu'au plat de poisson principal. D'excellentes mises en bouche marines arrivent pour préparer le palais (plancton, encornets, tartare de thon). Les langoustines en plusieurs services (crues avec sa gelée et en tuile, puis snackée avec un superbe jus des carapaces) sont parfaites et rendent hommage à ce très beau produit, ici d'excellente qualité, bien évidemment. L'huitre, agrémentée de cette ligne de caviar et d'un exquis lait d'estragon, est un régal. Le merlu de ligne, précuit puis snacké est accompagné d'un excellent jus de viande à la vanille et d'une formidable garniture vinaigrée. Juste avant notre arrivée, c'était le turbot qui était au menu, on est donc un peu déçu d'avoir un merlu assez classique dans ce menu à 155€ (alors que le turbot est encore à la carte), mais c'est l'esprit du chef que de fournir des poissons simples en fonction de la pêche. Même si la cuisson est finalement peu étonnante (ce qui aurait pu emmener ce filet classique dans une autre dimension, à l'image de la cuisson admirable d'un simple merlan à La Marine d'Alexandre Couillon, autre candidat déclaré à la 3ème étoile), l'alliance avec ce jus de viande à la vanille et cette excellente garniture en a fait un très grand plat, un de ceux dont on se souvient. Bon, on va dire que je chipote, mais pour un restaurant qui vise ouvertement la 3ème étoile, tous les détails dans l'assiette comptent. 

COUTANCEAU ** LA ROCHELLE (17) - 10 JUILLET 2018
COUTANCEAU ** LA ROCHELLE (17) - 10 JUILLET 2018
COUTANCEAU ** LA ROCHELLE (17) - 10 JUILLET 2018
COUTANCEAU ** LA ROCHELLE (17) - 10 JUILLET 2018
COUTANCEAU ** LA ROCHELLE (17) - 10 JUILLET 2018
COUTANCEAU ** LA ROCHELLE (17) - 10 JUILLET 2018
COUTANCEAU ** LA ROCHELLE (17) - 10 JUILLET 2018
COUTANCEAU ** LA ROCHELLE (17) - 10 JUILLET 2018
COUTANCEAU ** LA ROCHELLE (17) - 10 JUILLET 2018

Arrive ensuite la sardine, pour ce que je qualifierais de deuxième phase du menu. Si l'on en comprend l'esprit, que c'est très bon et très bien réalisé (un filet mariné, un autre snacké, un tartare, en purée, un excellent bouillon japonisant avec les têtes, l'arête frite et une glace au bouffis), il manque quelque chose (mais je ne sais pas quoi, ce n'est pas mon métier, juste mon ressenti) pour en faire un plat qui dépasse la simple déclinaison de sardines et en fait un plat phare. Idem pour le dernier de la partie salée: le "tartare" est amusant, mais ça reste un tartare au niveau du gout, peu de surprise au final. Pour les desserts, arrive enfin cette variation de l'Estran tant attendue (j'adore les desserts qui sortent de l'ordinaire), qui m'intrigue et m'intéresse tant, un des plats qui m'a fait faire ce voyage. C'est bon (même si le sorbet salé me laisse un peu perplexe...), mais au final, c'est soit très iodé/salé (le sorbet, le croustillant garni), soit pas assez (ce pain perdu aux algues dont on ne sent pas l'algue). Comme pour le plat de sardine, je comprends l'idée, qui est excellente, mais j'ai comme l'impression qu'il manque quelque chose au plat pour atteindre la marche supérieure, celle du dessert à son stade totalement abouti. Les galets framboise/fleur de sel de l'ile de Ré sont une très bonne idée visuelle, c'est parfaitement réalisé, c'est bon, mais ça reste tout de même assez (trop?) classique. La même nuance a été formulée par le Gault et Millau, d'aileurs.
  On finit cependant avec un retour à l'excellence et une véritable histoire locale à raconter avec cette réinterprétation du brulot charentais et cette délicieuse galette charentaise citron / angélique en guise d'après-dessert. Un régal. Parfait pour terminer ce repas et repartir sur une très bonne dernière impression. Merci pour cet excellent repas d'anniversaire!

COUTANCEAU ** LA ROCHELLE (17) - 10 JUILLET 2018
COUTANCEAU ** LA ROCHELLE (17) - 10 JUILLET 2018
COUTANCEAU ** LA ROCHELLE (17) - 10 JUILLET 2018
COUTANCEAU ** LA ROCHELLE (17) - 10 JUILLET 2018
COUTANCEAU ** LA ROCHELLE (17) - 10 JUILLET 2018
COUTANCEAU ** LA ROCHELLE (17) - 10 JUILLET 2018
COUTANCEAU ** LA ROCHELLE (17) - 10 JUILLET 2018
COUTANCEAU ** LA ROCHELLE (17) - 10 JUILLET 2018
COUTANCEAU ** LA ROCHELLE (17) - 10 JUILLET 2018
COUTANCEAU ** LA ROCHELLE (17) - 10 JUILLET 2018
COUTANCEAU ** LA ROCHELLE (17) - 10 JUILLET 2018
COUTANCEAU ** LA ROCHELLE (17) - 10 JUILLET 2018

Une belle maison, un chef passionné et motivé, talentueux, avec une belle évolution et un magnifique changement de cap qui est à suivre de près. Le voir décrocher une 3ème étoile, son ambition clairement affichée dans ses déclarations/interviews, ce serait une fierté pour notre région, c'est tout ce qu'on lui souhaite!

Christopher Coutanceau
Promenade de la concurrence
17000 LA ROCHELLE

Téléphone :05 46 41 48 19
Menus à 72€ (menu "Saveur" entrée-plat-dessert, hors vendredis et samedis soirs), 160€ (menu "Signature") 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article